Publié par 2 commentaires

Assouplissant qui sent bon !

Les assouplissants ou adoucissants du commerce sont particulièrement nocifs pour l’environnement, leurs compositions chimiques en font de vrais polluants qui déstabilisent l’équilibre biologique : de la faune et la flore mais aussi pour l’homme où l’on dénombre de nombreux ingrédients pouvant être très irritants, voire même cancérigènes.
Alors comment faire pour avoir un assouplissant avec la douceur d’un très mignon ours en peluche, pour rendre un linge doux et souple.
Un assouplissant qui sent bon « par le bout de notre petit nez », qui permet de pouvoir créer nos propres parfums, qui sent bon la lavande, le printemps, qui sent bon le propre.
Oui, mais sans utiliser de géraniol, d’alcool cinnamique, de limonène, d’eugénol, de benzoate de benzyl, de Butylphenyl methylpropional, de parfum de synthèse etc …: pas seulement un assouplissant qui flirte avec la nature et le greenwashing !
Je vous propose donc ma recette d’adoucissant maison : rapide à faire et écologique, qui sent bon, qui adoucit, qui ne rétrécit pas les fibres, qui laisse une bonne odeur au linge sortant de la machine à laver.

Ingrédients :
1 l d’eau (filtrée si votre eau est trop calcaire)
+ un peu d’eau pour le rinçage des récipients
1/3 craie de couleur (Bleu : comme en photographie, une légère touche de bleu donne l’impression de renforcer le blanc. En effet, le blanc absorbe les ultraviolets et rediffuse une lumière bleu.
4 cuillères à soupe d’acide citrique
25 ml de glycérine végétale (émollient, elle adoucit, assouplit et lisse)
un peu de gomme xanthane (augmente la viscosité)
1 cuillère à café d’HE (lavandin, ou 2 part ylang-ylang pour 1 part de bois de hô, ou jasmin …)
4 cuillère à café de Solubol (émulsionne les huiles essentielles dans l’eau)

Phase 1 – Dans un grand récipient, faire chauffer un fond d’eau et ajouter la craie, écraser pour qu’elle fonde
Phase 2 – Dans un bol, mettre l’acide citrique à dissoudre dans 1/3 d’eau
Prendre la Phase 1 (craie + eau) – rajouter le reste de l’eau, puis la glycérine
Ajouter la gomme xanthane en pluie entre vos doigts, bien mélanger à l’aide d’un fouet pour obtenir la consistance voulue
Puis ajouter votre solution acide citrique (phase 2) doucement (mettre ce récipient dans un lavabo car si vous n’avez pas suivi mes conseils cela fera une effervescence)
n’hésitez pas à rincer votre bol (2) avec un peu d’eau et le rajouter à votre préparation
Phase 3 – Dans un bol, préparer votre solution HE + solubol, mélanger et ajouter à votre préparation
n’hésitez pas à rincer votre bol avec un peu d’eau et le rajouter à votre préparation

Mettre en flacon (de récup), cet assouplissant ne contient pas de conservateur, il peut se conserver plus d’un mois (à vous de voir)
(conservateur ou (et) HE de tea tree elle est antibactérienne, à spectre large, quelques gouttes)
Secouez vigoureusement votre mélange dans son contenant.

dose-dassouplissantSecouez avant chaque utilisation, versez dans le compartiment adoucissant de votre machine à laver. Mettre les doses habituelles.
Le résultat est peut-être moins « bon » que les produits chimiques « cracra » du commerce, mais cette recette me satisfait totalement et complète très bien ma lessive « maison ».
Pour la lessive « maison » qui sent bon : pensez à faire une solution HE + Solubol, mélanger la quantité désirée d’huile essentielle à au moins 4 fois son volume de Solubol.

Cette recette est un exemple d’application des ingrédients ECODIS et BIOFLORE.
Elle ne saurait en aucun cas engager notre responsabilité.
Des règles simples à respecter : des règles d’hygiène et de santé pour être en bonne santé et te sentir bien.

2 réflexions au sujet de « Assouplissant qui sent bon ! »

  1. Bonjour
    Plusieurs points me choquent énormément dans cette recette :
    La craie est basique et
    base + acide = eau + sel (et dégagement gazeux) !!!
    Donc l’acide citrique et la craie se neutralisent pour donner de l’eau salée dont le ph sera acide ou basique suivant le réactif en excès.
    Ce mélange n’a d’utilité qu’en mélange minute pour cette effervescence justement !
    Ensuite utiliser des huiles essentielles si précieuses si chères et équivalentes à des médicaments pour parfumer un produit qui sera abondamment rincé et un non sens total mais un gachis réel pour une efficacité nulle à part faire plaisir à la personne qui sentira son assouplissant avant de le mettre en machine !!!
    La glycérine végétale ne sert à rien à part encrasser les machines !

    1. Bonjour Gillier,
      Oui tu as raison pour la craie mais regardons la recette de plus près … Il n’y a qu’1/3 de craie donc trois fois rien, si on suit cette recette point par point l’effervescence acide+craie n’a presque pas lieu : la craie va permettre d’avoir la couleur de l’assouplissant (cracra) du commerce et de permettre d’avoir un assouplissant qui reste homogène et azurant, voici tout simplement son utilité.
      Les HE comme tu le dis sont chères et peuvent être remplacées par des fragrances. Cela permet d’avoir un assouplissant qui sent bon.Si on utilise les HE mélangées avec un émulsifiant (solubol:https://universtao.fr/boutique/ingredients-de-la-cosmetique-bio/solubol/), cela permet d’avoir un linge qui sent le frais et pas l’éponge mouillée si on le laisse une journée dans la machine à laver.
      La glycérine me sert dans cette recette à détendre la fibre (idéal surtout pour les pulls ou matières fragiles) sans encrasser la machine au vu de sa quantité minime.
      Une fois fini mon assouplissant fait un litre et demi. J’en mets un petit bouchon dans ma machine de 8 kg et cela suffit.
      J’espère avoir répondu à toutes tes questions n’hésite pas à nous rejoindre sur le groupe Univers TAO et nous donner tes idées pour l’amélioration des recettes : https://www.facebook.com/groups/1630430937232027/
      Au plaisir
      Carmen d’Univers TAO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *